Une 5G plus efficace grâce au beamforming | SOIBY | votre agence web | Création Site Web, Appli mobile

Le beamforming

Le beamforming, également appelé filtrage spatial ou formation de faisceau, exploite les ondes électromagnétiques pour améliorer la précision des connexions WiFi et 5G.

La technique du beamforming (filtrage spatiale) consiste à focaliser un signal sans fil vers un dispositif de réception spécifique, au lieu de le diffuser dans toutes les directions à partir d’une antenne radio, comme c’est habituellement le cas. La connexion, plus directe, est plus rapide et plus fiable qu’elle ne le serait sans formation de faisceau.

Avantages du beamforming

En concentrant un signal dans une direction spécifique, le beamforming permet d’envoyer un signal de meilleure qualité au récepteur. Cela signifie en pratique que le transfert d’information sera plus rapide et moins sujet aux erreurs, et ce, sans avoir besoin d’augmenter la puissance de diffusion. Le beamforming est en quelque sorte le Graal des réseaux sans fil et l’objectif qu’ambitionnent la plupart des techniques visant à améliorer les communications sans fil. De plus, étant donné que l’on ne diffuse le signal que dans les directions où l’on a besoin de le diffuser, le beamforming peut réduire les interférences subies par les personnes qui essayent de capter d’autres signaux.

Limites du beamforming

Les limites du beamforming concernent principalement les ressources de calcul dont il a besoin. Il y a beaucoup de situations où le temps et les ressources de puissance requis par les calculs de formation de faisceau finissent par rendre ses avantages nuls. Mais l’amélioration continue de la puissance et de l’efficacité des processeurs fait que les techniques de beamforming sont devenues suffisamment abordables pour être intégrées dans les équipements de réseaux grand public.
//soiby.com/wp-content/uploads/2018/03/footer_logo.png